Formulaire d'aide à la recherche de maisons de retraite médicalisées

Nom :
Téléphone :
Départements :
Délai :
Etat de santé de la personne âgée :
Maison de retraite
Agence des Séniors respecte la confidentialité de vos données, selon la loi nº78-17 du 6 janvier 1978, Informatique et Libertés. Vos coordonnées serviront à vous contacter dans le cadre du conseil. Mentions légales | Politique de confidentialité
Assurance dépendance Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Dossiers personnes agees - Assurance Mutuelle

Pourquoi souscrire une assurance dépendance ?

La retraite moyenne s’élève à 1200 euros. L’Aide personnalisée à l’autonomie (APA) reste limitée.
Les services palliant la perte d’autonomie peuvent coûter jusqu’à 3000 euros/mois.
A côté de l’aide sociale (récupérable à la succession), de l’appel aux enfants, à la famille, au patrimoine, à l’épargne, l’assurance dépendance est une voie qui peut être utile.


Quels sont les caractéristiques des contrats ?

Les compagnies d’assurance et les banques proposent des produits « Dépendance ». AG2R est le leader historique.
- Les contrats de prévoyance. Le retraité en bonne santé acquitte une cotisation mensuelle, variable selon le montant de la rente qu'il souhaite se constituer. Selon les contrats, en cas de dépendance partielle ou totale, ces cotisations déclenchent une rente.
- Les contrats d'épargne sont des assurances vie complétées de l’option "perte d'autonomie". L'épargne se transforme en rente mensuelle.
Les rentes des contrats prévoyance ne sont pas imposables. Les contrats d'épargne le sont, à l’exception du plan d'épargne populaire (PEP).


Quels points vérifier avant de signer un contrat ?

1 – Critères d’éligibilité à la rente. Vérifier qui détermine l'état de dépendance de l'assuré et le versement des indemnités : votre médecin traitant ou un médecin délégué par la compagnie d'assurance ?
2 – Délais de carence. Ils sont souvent de 3 ans avant la prise en charge d’une invalidité découlant de la maladie de Parkinson, d’Alzheimer. Si cette maladie se déclare pendant ce délai, il faut vérifier le devenir des cotisations déjà versées.
3 - Dépendance totale ou partielle. Les frais découlant d'une perte d'autonomie totale sont très élevés (1.800 à 4.000 €/mois en moyenne). Ce risque est statistiquement inférieur au risque de dépendance partielle, et dure moins d'années. Les contrats dépendance partielle ou totale n’ont pas les même coûts ni les même couvertures.
4 – Les formules et le temps de cotisation :
- prime unique au démarrage : versement d’un capital donné et évaluation des rentes en cas de risque avéré ;
- durée de cotisation temporaire : de 2 à 25 ans, au choix. Si la dépendance surgit avant, l'assuré cesse de cotiser.
- cotisation viagère : l'assuré cotise jusqu'à l'arrivée effective du risque ou jusqu’à son décès. Attention aux clauses en cas d'interruption des paiements.
5 - Assurance à fonds perdus ou capitalisation. Comme une assurance automobile, l'assurance dépendance est généralement une assurance à fonds perdus. Mais les contrats évoluent pour permettre le maintien d’un patrimoine financier en cas de décès sans phase de dépendance

A savoir : Ces contrats sont ouverts de 50 à 70 voire 75 ans. Plus vous cotisez tôt, moins les cotisations sont chères.

 
yt_beyond